Menu

Graphologie et Psycho graphologie

Qu'est-ce que la graphologie ?

Dés le XI° siècle, le Chinois Kuo Jo Hsu a proclamé qu’il est possible de distinguer « L’homme noble de l’homme ordinaire », sur le plan de la moralité, grâce à la graphologie.
Le mot graphologie a été créé par un prêtre français, Jean Hippolyte Michon, vers 1868-1870, à partir des racines grecques graphein (« écrire ») et logos (« la science »).

Jean-Hippolyte Michon

Jean-Hippolyte Michon

Jules Crépieux-Jamin

Jules Crépieux-Jamin

Analyse -graphologique de Crépieux-Jamin

Analyse graphologique réalisée par Crépieux-Jamin

Le sens étymologique, en quelque sorte « science de l’écriture »

Dès 1622 un Italien avait remarqué les similitudes entre « âme et écriture ». J. Crépieux-Jamin eut le mérite de réaliser un long et minutieux travail d’observations et de compilation d’écritures à partir duquel il en tira une méthode d’expérimentation et d’interprétation. Cette méthode est toujours la « bible » des graphologues.

« La graphologie est l’étude du caractère par l’écriture ».

Pulver nous dit, l’écriture est la traduction d’un geste qui comme tous les autres gestes, révèle la personnalité de celui qui l’exécute.


« L’écriture consciente est un dessin inconscient, signe et portrait de soi-même »

L’écriture est une empreinte laissée sur le papier par le stylo. Elle est l’expression du geste du scripteur et le mouvement qu’il réalise fixe son comportement et sa personnalité toute entière, avec sa forme d’intelligence, son dynamisme, son affectivité, son style relationnel. La graphologie permet un enrichissement et un réel développement personnel par une meilleure connaissance des ses qualités, par une meilleure compréhension de soi et des autres et facilite la communication avec autrui.

Toute écriture est unique
Toute écriture à un sens
La personnalité s’y révèle dans son individualité et dans son originalité

La psycho graphologie, une profession d’aide et de conseil

Le psycho graphologue doit être doté de réelles qualités humaines et manifester un profond intérêt pour l’individu et les autres en général.
Maturité, intuition, sens psychologique, discrétion, tact, sont les qualités requises pour devenir un bon praticien.
A partir de l’écriture, il définit le comportement du scripteur, son mode de relation avec autrui, son dynamisme, sa forme d’intelligence, son épanouissement, son aisance ou ses difficultés éventuelles.
Sa formation doit être approfondie, tant sur le plan des techniques en graphologie, qu’en psychologie. Elle se déroule généralement sur une période de 3 ans, délai nécessaire pour parfaitement intégrer et mettre en pratique les données théoriques, pour éduquer son observation sur de nombreuses écritures.

L’expertise des écritures

La graphologie doit être distinguée de l’expertise en écriture qui est une technique d’investigation visant à attribuer un écrit manuscrit à son scripteur, que ce soit pour l’identification judiciaire de l’auteur d’un écrit anonyme ou pour l’attribution historique de documents manuscrits.